Conseils pour écrire les paroles d’une chanson AVANT la musique

Vous l’aurez certainement remarqué, c’est LA question qui revient le plus souvent quand on interviewe un artiste qui écrit lui-même ses chansons : « Comment se passe la création d’une chanson? Est-ce que vous écrivez d’abord la musique ou bien les paroles? ». C’est un peu comme la poule et l’oeuf, qui était là le premier? Sauf que dans le cas des chansons, plusieurs réponses sont acceptables. Pour la poule, je ne me mouillerai pas…

Voici donc les trois différents cas de figure que l’on trouve habituellement.

  • Les paroles sont écrites AVANT la musique.
  • Les paroles sont écrites APRÈS la musique.
  • Les paroles sont écrites EN MÊME TEMPS que la musique.

Nous allons aujourd’hui nous intéresser au premier cas, l’écriture d’un texte qui sera mis en musique par la suite. Nous verrons les deux autres cas dans un autre article.

Les avantages

Bon, ça y est, vous y voilà. Devant vous, vous avez la page d’un traitement de texte ou bien une page en papier parfaitement immaculée, peu importe le moyen, ce qui compte c’est que vous êtes prêt à écrire les premiers mots de ce qui deviendra peut-être un jour un classique de la chanson (il faut voir grand et on n’est jamais à l’abri du succès).

Le plus grand avantage de commencer la chanson par le texte, c’est la liberté que vous allez avoir. Vous n’êtes en effet nullement contraint par la mélodie qui vous impose de respecter un nombre de pieds bien spécifique (correspondant aux notes de la mélodie).

Vous êtes libre, profitez-en! Vous pouvez très bien écrire huit couplets de trois lignes ou bien trois couplets de huit lignes chacun ;  vous pouvez écrire un refrain que vous répéterez cinq fois à la fin de la chanson ou bien le faire revenir tous les deux couplets ou bien encore ne pas en écrire du tout, car oui, il y a des chansons comme Dans 150 ans de Raphaël qui n’ont pas de refrain et qui fonctionnent très bien quand même.

Les inconvénients

Vous l’aurez compris, écrire son texte de chanson en premier, c’est jouir d’une liberté de création quasi totale, mais relativisons un peu, ce n’est pas non plus sans contraintes qu’il faut écrire.

Oui vous pourrez écrire un texte de chanson qui fait sept pages, c’est votre droit le plus strict, mais il sera ensuite bien difficile de la mettre en musique dans un format traditionnel (moins de cinq minutes) qui passe en radio ou qui se chantera en concert. Difficile de passer à la radio quand on a une chanson de 28 minutes! Mais à l’heure des plateformes numériques, rien d’impossible non plus et si vous avez besoin de 28 minutes pour faire passer votre message allez-y!

L’autre contrainte majeure est celle de la composition. Quand vous allez remettre votre texte au compositeur (qui est parfois aussi l’artiste), il va apprécier que les paroles que vous lui refilez soient minimalement structurées avec, dans la majorité des cas, une versification cohérente (mais ce n’est pas une absolue nécessité non plus).

En chanson pop et variété, les lignes mélodiques se répètent très souvent dans les couplets et les refrains, il faut donc que dans votre texte, on retrouve une régularité d’un couplet à l’autre. Si vous écrivez quatre couplets qui n’ont jamais le même nombre de pieds: une fois 12 pieds, une autre fois 8, puis finalement un couplet à 5… il sera difficile voire impossible pour le compositeur d’y accrocher une mélodie qui se retiendra. N’oubliez pas que l’oreille a besoin de répétition pour retenir une mélodie.

4 Conseils pour écrire les paroles en premier

Ne pensez pas aux contraintes tout de suite
Même si vous devrez rendre un texte qui ait une structure, des couplets qui ont un nombre de pieds similaire ou pas loin, ne vous prenez pas la tête avec ces contraintes dès le début de l’écriture, mais lancez-vous, laissez votre stylo parler, les idées jaillir. Vous pourrez ensuite faire le tri dans tout ce que vous avez écrit et mettre de l’ordre, analyser, mettre à la poubelle.

Renseignez-vous sur l’artiste
Si vous écrivez une chanson pour un artiste bien précis, renseignez-vous sur lui, sur son univers artistique. Utilise-t-il un vocabulaire très recherché ou bien au contraire des mots de tous les jours ? Aborde-t-il exclusivement des thèmes de sa vie personnelle au bien chante-t-il des chansons sur des sentiments « universels » qui ne le concernent pas forcément? Faites vos devoirs, vous pourrez augmenter vos chances de viser juste.

Creusez-vous la tête
Si vous êtes fleur bleue, il y a de fortes chances que vous alliez par défaut vers un thème comme l’amour ou la nostalgie, qui sont des thèmes récurrents et très exploités en chanson. Il n’y a pas de problèmes avec ça, mais essayez si vous le pouvez d’insuffler un peu d’originalité dans le traitement que vous en faites. Évitez les poncifs, et gardez en mémoire que vous ne serez pas le premier à faire rimer « amour » avec « toujours » par exemple. Creusez-vous la tête, surprenez-vous, surprenez-nous, c’est un effort qui fera la différence.

Gardez une certaine souplesse
Ce n’est pas parce que vous travaillez en premier, avant que le compositeur ne mette vos mots en musique, que vous ne devez pas lui parler, et travailler avec lui, dès le début du processus d’écriture.

Parfois certains compositeurs savent très bien ce qu’ils veulent comme texte, les directions, l’ambiance, le genre de structure. Parfois aussi, le compositeur, c’est le chanteur, donc son avis est d’autant plus important puisque c’est lui qui devra assumer la chanson. Ne vous enfermez pas dans une posture d’artiste-poète-intransigeant qui ne veut pas qu’on touche à une seule virgule de son œuvre, mais soyez souple, ouvert aux suggestions, aux directions des compositeurs et des artistes. Il arrive aussi fréquemment que l’artiste ait une idée très précise du thème de la chanson qu’il veut chanter, même si lui-même n’écrit rien. Dans ce cas, à vous de vous servir de ce thème, vous n’avez « plus qu’à » écrire.

Voici enfin quelques articles pour vous aider. Bonne écriture !

5 conseils pour éviter le syndrome de la page blanche.

5 façons de trouver le sujet d’une chanson.

5 angoisses qui vous empêchent d’écrire et comment les contourner.

Faut-il écrire une chanson en pensant à un interprète?

Peut-on vraiment encore écrire une chanson d’amour originale en 2017?

Publicités

Un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s